Il existe de nombreuses façons de peindre la texture à la gouache. Aujourd’hui je vous montre comment imiter le bois vieilli avec cette démonstration d’une fenêtre entourée de végétation. C’est aussi l’occasion de voir comment peindre différents types de plantes.

Texture à la gouache

Matériel utilisé :

Texture à la gouache : Processus

Choix des couleurs

Pour peindre à la gouache la texture, il est nécessaire de penser en termes de couches de peinture. C’est la superposition de couleurs qui permet d’obtenir les effets les plus saisissants. Il est donc nécessaire d’anticiper pour savoir dans quel ordre poser ses couleurs. Quelle est la couleur de base, et quelle est celle qui doit venir au-dessus ?

Dans le cas d’un volet de bois vieilli, la couleur de base est la couleur du bois. Le blanc dû à l’usure vient par-dessus, et non l’inverse. Je pose donc le brun en premier, puis le blanc.

texture gouache

Textures à la gouache

Se pose ensuite la question de la façon dont on pose la seconde couleur. Si je recouvre simplement le brun avec une couche uniforme de blanc, aucune texture ne se formera. En revanche, si mon pinceau n’est pas trop chargé en peinture, il va laisser des espaces qui montreront la couleur de la sous-couche. Pour les volets, j’ai utilisé un pinceau plat que j’ai passé dans le sens des fibres du bois. J’ai espacé d’un millimètre chaque touche, afin de matérialiser les séparations des planches.

Pour renforcer le vieillissement du bois, j’ai chargé un pinceau rond en peinture brune plus foncée, je l’ai essuyé sur un papier absorbant pour qu’il contienne peu de matière, et je l’ai roulé sur la surface du bois. Cela a créé des marques aléatoires semblables à de l’usure.

J’ai terminé par souligner les planches d’un liseré clair pour faire ressortir les rebords du bois.

Catégorisé dans :

Paysages,

Dernière mise à jour : 19 mars 2024

Taggué dans :